Autoblog de sebsauvage.net

Ce site n'est pas le site officiel de sebsauvage.net
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de sebsauvage.net

ICANN: C'est parti pour 400 à 800 nouveaux TLD !

lundi 20 juin 2011 à 14:54


L'ICANN est l'organisme qui gère la liste des TLD, Top Level Domains (.com/.net/.fr...). Il existe à l'heure actuelle 310 TLD. Un par pays (.fr pour la France, .de pour l'Allemagne, .be pour la Belgique), ainsi que divers TLD généraux (.com/.net/.org/.info/.biz...). Ensuite, l'ICANN attribue la gestion de chaque TLD à divers organismes (par exemple, c'est l'AFNIC qui gère les domaines sur le TLD .fr).

Ils viennent de prendre la décision d'ouvrir entre 400 et 800 nouveaux TLD.

Les entreprises pourront créer leur propre TLD, mais le ticket d'entrée minimum sera de 185 000 dollars. Imaginez un .canon, un .coca-cola ou un .microsoft. Il y aura aussi diverses autres TLD: Culturelles (.irish, .scot), géographiques (.london, .nyc) ainsi que de nouvelles TLD générales (on peut s'attendre à des .music, .web, .blog...). On verra aussi apparaître des TLD non-latins (avec des caractères cyrilliques, hébreud, arabes...).

Ça va être un beau bordel, et surtout cela va lancer une belle spéculation. Quand on se souvient que des domaines comme sex.com étaient montés à 14 millions de dollars, on peut s'attendre à des sommes encore plus extravagantes avec ces nouveaux TLD. (Soit dit en passant, 14 millions de dollars pour une ligne dans une base de données, c'est du vol.)


De son côté, l'AFNIC (qui gère la TLD .fr) a toujours eu une politique très protectionniste (protection des marques, noms de domaine réservés exclusivement aux entreprises pendants longtemps, blocage de certains termes...). Justement, l'AFNIC débloque l'enregistrement de près de 30 000 termes comme antisemite, chambre-a-gaz, cultures (?!), droitdelhomme (??!!), irlande, genome... On se demande pourquoi l'AFNIC a refusé pendant des années l'enregistrement de domaines comme droitdelhomme.fr ou cultures.fr. Trop subversif ? Meh.

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/20/12/54/21-icann-c-est-parti-pour-400-a-800-nouveaux-tld-


La taxe à la copie privée: Ce seront donc les petites gens qui paieront

lundi 20 juin 2011 à 10:35

En France, la "taxe à la copie privée" est une taxe apposée sur tous les supports vierges (CD, DVD...), carte mémoire, clés USB, disques dur externes et plein d'autres choses pour compenser les pertes des pauvres artistes ayants-droits à cause des vilains internautes qui utilisent ces supports pour pirater de la musique. Taxe à la copie privée alors que la copie est de toute manière entravée par des dispositifs techniques (protection des DVD, Bluray) dont le contournement est criminalisé (DADVSI).

Il semble que l'état ait décidé d'exonérer les entreprises de cette taxe.

Ce seront donc les petites gens qui paieront. Le bas-peuple. Cons de pauvres.

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/20/08/35/33-la-taxe-a-la-copie-privee-ce-seront-donc-les-petites-gens-qui-paieront


LOL@Microsoft

vendredi 17 juin 2011 à 14:54

Sur CCM je viens de tomber sur une publicité pour IE9 qui m'a fait sourire:

Moi aussi je vais plus vite parce que j'ai des chaussures qui courent vite. (Hé, qu'est-ce que vous voulez, parler aux kikoulols c'est un métier.)

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/17/12/54/49-lol-microsoft


Google lance la recherche par images

vendredi 17 juin 2011 à 13:49

J'utilise depuis plusieurs années TinEye, un moteur de recherche par images: Donnez-lui une image, et il vous indique où elle apparaît sur le web. Pratique pour trouver la source d'une image, son auteur, trouver un produit moins cher ailleurs... ou trouver qui a repiqué vos images.

Google vient d'activer une fonctionnalité similaire: Dans Google Images, glissez une image (du navigateur ou de votre explorateur de fichiers) sur le petit appareil photo:

Et voilà.

Haha ! Bande de petits copieurs, je vous vois !


Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/17/11/49/11-google-lance-la-recherche-par-images


Un antivirus qui recommande un rogue

vendredi 17 juin 2011 à 13:09

L'antivirus gratuit AntirVir (édité par Avira) a depuis longtemps une assez bonne réputation, malgré la publicité qu'il affiche (et que certains désactivent avec une bidouille).

Mais il a mal tourné: Libellules.ch signale qu'Antivir fait maintenant de la publicité pour RegistryBooster , un rogue (disons plutôt un scareware): Ce logiciel vous affiche des messages d'erreur alarmants, vous incitant à acheter la version complète pour corriger les problèmes. Bien entendu ces problèmes sont bidons, ou à la rigueur mineurs.

Très mauvaise idée: Avec cette manœuvre, Avira vient de torpiller sa réputation. Le message qu'ils véhiculent avec cette publicité, c'est que l'argent est plus important pour eux que la sécurité de leurs utilisateurs. C'est fort dommage.

Utilisateurs d'AntiVir, vous pouvez passer à Avast ou Microsoft Security Essentials, deux antivirus gratuits qui semblent faire du bon boulot (par pitié, ne me relancez pas sur le sujet de l'efficacité des antivirus gratuits).


(Merci à Pierre pour le lien.)

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/17/11/09/54-un-antivirus-qui-recommande-un-rogue


La LCEN n'en finit pas de nous pourrir la vie

jeudi 16 juin 2011 à 11:42

La LCEN ("Loi pour la confiance dans l'économie numérique") est une loi française de 2004, antérieure à LOPPSI et HADOPI. Ses décrets d'application commencent à paraître.

Au mois de mars, on avait vu un décret obligeant les sites web à conserver les mots de passe en clair, ce qui est déjà d'une rare imbécilité du point de vue sécurité et protection de la vie privée.

Et bien les conneries continuent, avec un nouveau décret assez vague pour permettre au gouvernement de bloquer n'importe quel site web, aussi bien au niveau de l'hébergeur qu'au niveau de tous les fournisseurs d'accès français. On se demande bien pourquoi ils se sont donnés la peine de réinstituer cette censure dans LOPPSI2.

Je vous laisse lire les détails chez PCInpact.

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/16/09/42/31-la-lcen-n-en-finit-pas-de-nous-pourrir-la-vie


Allo... c'est encore Adobe !

mercredi 15 juin 2011 à 23:21

Vous avez installé la mise à jour de sécurité du 7 juin de Flash, c'est bien. Bien mais pas suffisant: Des failles ont encore été découvertes. Il faut à nouveau patcher.

Il suffit de télécharger à la même adresse que j'avais donnée.

Meh.

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/15/21/21/09-allo-c-est-encore-adobe-


Un nouveau niveau de censure

mercredi 15 juin 2011 à 10:03

Après des années de lobbying intense, les industriels de la culture ont réussi à mettre en place des lois à leur profit: HADOPI ou DADVSI en France, DMCA aux USA et bien d'autres. Mais il ne fallait pas s'attendre à les voir s'arrêter là.

Jusqu'à présent, dans la majorité des pays, le blocage de sites web par le gouvernement (au "profit" de ces industriels) s'est majoritairement cantonné à un blocage DNS, suffisant pour empêcher la majorité des internautes (les moins technophiles) d'accéder aux sites en question.

Mais les États-Unis souhaitent aller plus loin avec le projet de loi "Protect IP Act" (PIPA). Le blocage d'un site se ferait non seulement au niveau DNS, mais également auprès de tous les acteurs du net, du plus bas niveau (blocage du routage des paquets provenant d'une adresse IP précise) jusqu'au plus haut niveau (blocage des transactions bancaires du site en question, disparition des moteurs de recherche...). Des mesures dignes du Grand Firewall Chinois.

Gros problème: Comme une effarante quantité d'infrastructures sont situées aux États-Unis, le blocage d'un site par les USA pourrait le bloquer ou l'impacter fortement au niveau mondial. Les USA auraient de fait la possibilité de bloquer un site web au niveau mondial. En ont-elle moralement et légalement le droit ?

En dehors du fait qu'il est inacceptable que les USA puisse effectuer cette censure, la destruction de la neutralité du réseau fera se développer un internet à deux vitesse: Celui censuré et officiel des gouvernements, et celui libre, brouillon, décentralisé mais très actif des technophiles qui auront recours à des solutions alternatives (onion-routing pour contrer les blocages de routage, DNS décentralisé ou racines DNS alternatives pour contourner les blocage DNS, monnaies alternatives (BitCoin et autres) pour contourner les blocages bancaires, anonymisation des webmasters pour contourner les risques légaux...).

Les politiques n'ont pas compris qu'aucune loi ne pourra jamais endiguer la diffusion de la culture sur internet. La libre circulation de données sur internet trouvera toujours sa route. C'est juste que les couches ajoutées pour garantir cela rendra internet plus lourd, lent et pénible à utiliser pour tout le monde (cf. TOR, Freenet et autres), pour un apport nul pour les artistes. Mais soyons honnête, la protection du gagne-pain des artistes n'est que le prétexte, et il ne fait plus illusion. Le but réel pour les entreprises est de gagner encore plus d'argent, et pour les états de contrôler encore plus la circulation d'information.

« Et même si à Gênes, vous matraquez les rebelles,
   à notre envie de lutter il pousse des ailes. »
-- Tryo, G8

La cyber-guerre continue.


(Merci à Romain C. pour le lien sur LeMonde.)

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/15/08/03/50-un-nouveau-niveau-de-censure


Google permet la recherche de visages

mardi 14 juin 2011 à 23:19

Tiens je n'avais pas remarqué cette nouvelle option de la recherche d'images Google: On peut maintenant rechercher des visages... mais toujours pas de reconnaissance faciale, bien qu'ils en soient capables.

Je signale quand même que Picasa (de Google) possède déjà l'option de reconnaissance faciale.

Je pense que Google va être beaucoup plus prudent que Facebook sur l'ouverture de la reconnaissance faciale dans Google Images. Ils attendront que les mœurs aient avancé se soient dégradés avant d'ouvrir la fonctionnalité, quand ça sera devenu "acceptable" pour la majorité des sociétés occidentales.

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/14/21/19/33-google-permet-la-recherche-de-visages


Le monde délirant des brevets

mardi 14 juin 2011 à 12:56

(Attention j'ai été lourdingue sur les images)

Ah le monde merveilleux des brevets.

Autant j'enrage contre la connerie que sont les brevets logiciels (car ils couvrent généralement des non-inventions), autant je me délecte de l'absurdité de certains brevets d'inventions particulièrement alambiquées. Et les inventeurs croient vraiment en leurs création, puisqu'ils sont allés jusqu'à dépenser de l'argent pour déposer leurs brevets. Explorons ce joyeux monde des inventions les plus improbables grâce à totallyabsurd.com. Je vous jure, c'est digne des Monthy Pythons. Je n'aurais jamais cru voir des choses aussi drôles dans un domaine aussi barbant que les brevets.

La méthode radicale pour faire un régime: une sorte de ceinture de chasteté, mais pour le visage:

Le très cruel piège à oiseau qui sert à nourrir votre chat:

Le pare-choc pour chiens:

L'indispensable ombrelle pour bière:

L'aspirateur en forme de chien (ne me demandez pas pourquoi...):

Que diriez-vous de vous faire masser le cou par Terminator... pendant que vous marchez ?

Le tube à oreilles, pour éviter que Fifi se salisse les oreilles en mangeant sa pâtée:

Il paraît que la beauté a un prix, mais avouez que ça fout les boules: Ce truc vous fera ressembler à Hannibal Lecter, mais il vous aidera (en principe) à mieux faire travailler les muscles de votre visage. Remarquez une fois que vous enlevez ce masque, vous ne pouvez être que plus beau !

Une invention pour permettre aux geeks de travailler plus confortablement... ou pas ?

La solution radicale contre les pirates d'avions: Les euthanasier directement dans leur siège ! Ayé, on a résolu le problème de la sécurité en avion.

Bon je vous épargne les couches pour cheval, le lit volant, le club de golf à air comprimé, le policier gonflable à mettre dans votre voiture, les lits de contention pour bébé trop remuants, le casque-tonneau-à-vin, la montre implantée sous la peau, le piège à souris équipé d'un Smith & Wesson, la machine à changer une ampoule, la table de picnic motorisée, le vélo à voile, l'abri nucléaire portable ou la laisse pour serpents... hallucinant :-D

Remarquez, je me souviens qu'à l'époque du feu DP Tool Club (ça doit rappeler des souvenirs à certains d'entre vous), certains vendaient des logiciels pour prédire les numéros du loto, basé sur des algorithmes très complexes analysant les tirages précédents. Et je suis certains que ça se vend encore de nos jours et qu'il y a encore des pigeons pour acheter.


PS: Un petit peu d'histoire. A l'époque où on avait pas encore Internet, DP Tool Club était la seule solution pour accéder à un large catalogue de logiciels (libres, freewares et sharewares). C'était un catalogue papier, et on commandait des CD... ou des disquettes, par la poste. Je me souviens avoir correspondu par courrier avec Nicolas Kelemen (à l'époque où j'avais diffusé un de mes freeware par le DP Tool Club). Ah làlà, que de souvenirs. Mais bon, je digresse.

PS n°2: Kleim me signale également cette page, le brevet absurde absolu revenant au brevet sur le "patent trolling" lui-même.

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2011/06/14/10/56/10-le-monde-delirant-des-brevets