Autoblog de sebsauvage.net

Ce site n'est pas le site officiel de sebsauvage.net
C'est un blog automatisé qui réplique les articles de sebsauvage.net

Le W3C entérine les DRM

jeudi 3 octobre 2013 à 12:09

Voilà. Le W3C continue sa poussée en intégrant officiellement le draft de norme sur les DRM dans le groupe de travail HTML. Le draft s'appelle EME (Encrypted Media Extensions): http://www.w3.org/TR/encrypted-media/. C'est une API permettant de standardiser l'interfaçage des navigateurs et des systèmes de DRM. Dans la pratique, vous ne pourrez pas enregistrer les vidéos. Le navigateur passera le contenu chiffré au module DRM qui se chargera de décoder les trames.

Histoire de bien foutre le bordel: Notez que ce standard n'impose pas un système de DRM particulier, mais juste une API. Ce qui veut dire que chacun va se fendre de son petit système de DRM, qui sera différent d'un vendeur à l'autre, d'un système d’exploitation à l'autre, d'un site à l'autre, d'un navigateur à l'autre. De quoi - en plus d'être emmerdé par les DRM - morceler un peu plus le web. Vous trouviez que c'était déjà le bordel entre MPEG4, WebM/VP8, OGG/Theora, MP3 et Vorbis ? Vous n'avez encore rien vu. Le plus beau, c'est que ça n'empêchera même pas le piratage des œuvres. (C'est pas comme si la TOTALITÉ des DRM existants avaient été cassés, hein ?).


Certes, cette norme est uniquement orientée vidéo, mais après la vidéo, que croyez-vous qu'il va se passer ? Il y a plein de monde qui attend à la porte pour avoir sa petite couette confortable de DRM: Les photographes pour empêcher la "copie" de leurs photos, les maisons de disque pour restreindre l'écoute, les agences de presse et maisons d'édition pour empêcher le vilain copier-coller, les webmasters neuneus pour "protéger" leur code HTML/javascript.

Vous croyez que je plaisante concernant le code HTML et javascript ? Pas du tout: Il y a déjà un groupe de travail au W3C sur le sujet. Imaginez un monde où votre navigateur ne va plus exclusivement vous obéir, mais va - sur certaines de ses fonctions - obéir à des tiers. Imaginez le jour où vous ne pourrez même plus enregistrer une image ou voir le code source d'une page HTML. (Si ça se réalise, je présume que ces restrictions concerneront également les extensions pour navigateurs, ce qui les empêcherait d'accéder au contenu de la page... oh regardez, POUF, plus de vilain AdBlockPlus qui vient nous arracher le pain de la bouche, la vie est bêêêêêllle !). Les membres du W3C sont déjà en train d'y réfléchir.

Voilà comment je vois le web de demain: Les géants du Minitel 2.0 proposeront ça dans leurs services (par exemple une option dans YouTube pour empêcher l'enregistrement des vidéos, ou chez Flickr pour empêcher la copie des photos (spaceballs !(1)). Et je présume que si votre navigateur n'est pas EME-compliant, vous ne pourrez pas lire ces vidéos ou voir ces photos. Soit vous acceptez les DRM, soit une partie du web ne vous sera plus accessible. Et comme ça sera W3C-compliant, ils pourront vous jeter avec dédain avec la bonne conscience d'avoir respecté les normes officielles du ouèbe. En intégrant EME au sein du groupe de travail HTML, c'est la voie dans laquelle s'est engagé le W3C.


Le W3C n’œuvre plus exclusivement pour un web ouvert. C'est terminé. Je pense que l'ouverture du web, l'interopérabilité, est condamnée à moyen terme. Vous vous demandez comment, comment le W3C a pu accepter ça ? C'est simple: regardez la liste de ses membres.
Bien plus criant: Regardez qui sont les éditeurs de cette nouvelle norme du W3C: David Dorwin (Google), Adrian Bateman (Microsoft), Mark Watson (Netflix). Vous leur faites vraiment confiance pour œuvrer pour le bien de tous ?

C'est triste, mais il est temps de prendre du recul par rapport au W3C. Quand il était encore jeune, internet n'était pas un tel enjeu économique et le W3C remplissait alors bien son rôle. Maintenant qu'internet est un lieu où se brassent des sommes absolument colossales, les membres du W3C ont des intérêts commerciaux bien trop importants et ils ne se gênent plus pour pousser le W3C dans la direction qui arrange leur business. En même temps, à quoi je m'attendais, franchement ?

Vous croyez que je vois tout en noir ? L'avenir nous le dira. Si j'ai raison, alors le web du futur pue des pieds. (Voilà, ça c'était pour les petits mots grivois de circonstance.)



Mise à jour 15 janvier 2013: Complément: La MPAA rejoint le W3C. Les spécifications qui ont abouti à la norme EME sont secrètes.




(1) L'allusion n'est pas facile à comprendre si vous n'avez jamais plongé dans le code HTML des pages de Flickr.

Source : http://sebsauvage.net/rhaa/index.php?2013/10/03/10/09/24-le-w3c-enterine-les-drm